L'Esprit Lancel

Le design ingénieux

Le beau dans l’utile

Être beau autant qu’utile. Chez Lancel, l’énigme semble résolue depuis des décennies tant la création procède d’une somme de contraintes imposées. Tant la philosophie de la maison fait d’emblée du beau et de l’utile un duo inséparable. Au coeur d’un dialogue nourri de saison en saison, de décennies en décennies, par la création, les objets sont les miroirs d’une association. D’une anse réglable, qui permet le double porter, à la poche invisible permettant de glisser le laisser-passer de dernière minute, tout est affaire de perspective, de choix, de point de vue.

Le luxe vérité

Richesse d’un savoir-faire

Une planète déclinée de mille et une manières, confectionnée selon un art de la maroquinerie cher à Lancel. Ainsi, la maison se targue de posséder son propre atelier, où sont réalisés tous les prototypes, les mille et une promesses gainées de cuir, sorties de l’imagination du studio de création, dans une liberté et une proximité artistiques extraordinaires. Ce n’est pas une posture, c’est une tradition qui procède d’une vraie connivence avec son public : c’est lui proposer les plus beaux cuirs, buffle ou alligator, comme les plus éclatantes couleurs ; c’est imaginer pour lui des poches secrètes, c’est s’ajuster à ses besoins, s’adapter à ses envies, à ses désirs les plus fous. Ce luxe vérité, Lancel en possède les clés depuis toujours.

L’intemporel Contemporain

Le moment juste

L’art du moment juste coïncide avec la vision d’un certain art de vivre, lié à ce savoir-faire « ingénieux et généreux » fait pour accompagner, simplifier et exalter les mille vies que chacun mène aujourd’hui. Lancel se décline en une série d’invitations, associant usage et optimisme, fonction et plaisir, graphisme et couleur, sobriété et fantaisie, vérité et gaieté. Moments justes, mobiles, agiles, qui ne sont jamais que l’expression d’une personnalité en mouvement, aussi exigeante avec ses accessoires qu’avec elle-même, sans compromis possible avec cette maison portative qu’est une pochette, un sac 24 heures ou une valise parée pour toutes les destinations.

Le plaisir du beau

Éloge du goût

Le goût, chez Lancel, est une affaire de mesures, de tracés, de millimètres, de secrets transmis. C’est un équilibre trouvé entre graphisme et souplesse, discrétion et présence affirmée. Le goût se nourrit de surprises, de mélanges de matières, de couleurs audacieuses, travaillées dans un jeu d’oppositions aimables, moins faites pour éblouir que pour séduire, se rendre aussi naturellement évidentes que des monochromes. Le goût, chez Lancel, se travaille en aplats et en volumes, du porte-clés à la valise, comme une variation animée sur un thème modulable, celui de la vie, avec ses humeurs à l’infini.

L’audace de la fantaisie

Malices & Co

Accordéons nomades, pochettes à multiplier au gré d’une palette de sentiments, de l’insoupçonnable marine au revigorant vert prairie. C’est l’audace dans la fantaisie. Charlie le rouge. Et des POP qui se multiplient en une famille nombreuse de solutions pour tous les instants du jour et de la nuit, du bleu électrique au jaune gin fizz. Sac à malices, Enveloppe, les combinaisons se multiplient, là où l’envers et l’endroit conversent en toute intimité. Un Jules beige porté épaule se révèle orange dans sa construction intérieure, histoire de ne jamais être le sac que l’apparence voudrait qu’il soit, mais de permettre à celle qui le porte de révéler toutes les facettes de sa personnalité. Sans uniformité. Sous le soleil très frenchy du beau bien pensé mais pas ennuyeux, ni trop sérieux. Pour le plaisir exactement.

 

L'Esprit Lancel

1

LE DESIGN INGENIEUX

Le beau dans l’utile

Accordéons nomades, pochettes à multiplier au gré d’une palette de sentiments, de l’insoupçonnable marine au revigorant vert prairie. C’est l’audace dans la fantaisie. Charlie le rouge. Et des POP qui se multiplient en une famille nombreuse de solutions pour tous les instants du jour et de la nuit. Sac à malices, Enveloppe, les combinaisons se multiplient, là où l’envers et l’endroit conversent en toute intimité. Un Jules beige porté épaule se révèle orange dans sa construction intérieure, histoire de ne jamais être le sac que l’apparence voudrait qu’il soit, mais de permettre à celle qui le porte de révéler toutes les facettes de sa personnalité.

2

LE LUXE VÉRITÉ

Richesse d’un savoir-faire

Une planète déclinée de mille et une manières, confectionnée selon un art de la maroquinerie cher à Lancel. Ainsi, la maison se targue de posséder son propre atelier, où sont réalisés tous les prototypes, les mille et une promesses gainées de cuir, sorties de l’imagination du studio de création, dans une liberté et une proximité artistiques extraordinaires. Ce n’est pas une posture, c’est une tradition qui procède d’une vraie connivence avec son public : c’est lui proposer les plus beaux cuirs, buffle ou alligator, comme les plus éclatantes couleurs ; c’est imaginer pour lui des poches secrètes, c’est s’ajuster à ses besoins, s’adapter à ses envies, à ses désirs les plus fous. Ce luxe vérité, Lancel en possède les clés depuis toujours.

3

L'INTEMPOREL CONTEMPORAIN

Le moment juste

L’art du moment juste coïncide avec la vision d’un certain art de vivre, lié à ce savoir-faire « ingénieux et généreux » fait pour accompagner, simplifier et exalter les mille vies que chacun mène aujourd’hui. Lancel se décline en une série d’invitations, associant usage et optimisme, fonction et plaisir, graphisme et couleur, sobriété et fantaisie, vérité et gaieté. Moments justes, mobiles, agiles, qui ne sont jamais que l’expression d’une personnalité en mouvement, aussi exigeante avec ses accessoires qu’avec elle-même, sans compromis possible avec cette maison portative qu’est une pochette, un sac 24 heures ou une valise parée pour toutes les destinations.

4

LE PLAISIR DU BEAU

Eloge du goût

Le goût, chez Lancel, est une affaire de mesures, de tracés, de millimètres, de secrets transmis. C’est un équilibre trouvé entre graphisme et souplesse, discrétion et présence affirmée. Le goût se nourrit de surprises, de mélanges de matières, de couleurs audacieuses, travaillées dans un jeu d’oppositions aimables, moins faites pour éblouir que pour séduire, se rendre aussi naturellement évidentes que des monochromes. Le goût, chez Lancel, se travaille en aplats et en volumes, du porte-clés à la valise, comme une variation animée sur un thème modulable, celui de la vie, avec ses humeurs à l’infini.

5

L'AUDACE DE LA FANTAISIE

Malices & Co

Accordéons nomades, pochettes à multiplier au gré d’une palette de sentiments, de l’insoupçonnable marine au revigorant vert prairie. C’est l’audace dans la fantaisie. Charlie le rouge. Et des POP qui se multiplient en une famille nombreuse de solutions pour tous les instants du jour et de la nuit, du bleu électrique au jaune gin fizz. Sac à malices, Enveloppe, les combinaisons se multiplient, là où l’envers et l’endroit conversent en toute intimité. Un Jules beige porté épaule se révèle orange dans sa construction intérieure, histoire de ne jamais être le sac que l’apparence voudrait qu’il soit, mais de permettre à celle qui le porte de révéler toutes les facettes de sa personnalité. Sans uniformité. Sous le soleil très frenchy du beau bien pensé mais pas ennuyeux, ni trop sérieux. Pour le plaisir exactement.