• Livraison offerte pour toute commande supérieure à 120 €.
  • Livraison offerte pour toute commande supérieure à 120 €.
  • Livraison de Noël garantie avant le 24 décembre pour toutes les commandes passées avant le 18 décembre.
  • Livraison de Noël garantie avant le 24 décembre pour toutes les commandes passées avant le 18 décembre.
  • Délais de retour étendus à 60 jours pour toutes les commandes passées du 19 novembre au 3 janvier.
  • Délais de retour étendus à 60 jours pour toutes les commandes passées du 19 novembre au 3 janvier.
  • Livraison en 2 jours ouvrés pour les commandes passées avant 15h.
  • Livraison en 2 jours ouvrés pour les commandes passées avant 15h.
Le Manifeste L'Esprit Lancel Savoir-Faire Création Héritage Dates clés Nouveau Concept Boutique Nous rejoindre

L’innovation en héritage

Depuis 1876, Lancel invente sans cesse, innove, précède les envies et cultive son instinct pionnier. Au fil des époques, la maison propose des produits à la fois audacieux et élégants, pour accompagner les femmes modernes toujours en mouvement. Née dans le Paris effervescent des Faubourgs, elle allie savoir-faire et flair. Vibrante et énergique, elle fait côtoyer fantaisie et fonctionnalité, pour le bonheur des femmes contemporaines jamais figées. Précurseur dans l’âme, Lancel dévoile à l’origine ses articles pour fumeurs, aux détails astucieux, comme ses pipes en bruyère au “culottage garanti” (1893) ou son tout premier briquet de poche automatique en 1927 “qui ne salit ni le doigt ni le gant”. Puis ses sacs à main, véritables bourses à malices multi-facettes et trésors d’ingéniosité, sont propulsés en accessoires de mode indispensables, se se substituant astucieusement aux poches des femmes. Son sac seau lancé en 1987, demeure encore aujourd’hui un modèle iconique et symbole du style avant-gardiste Lancel. L’innovation est aussi au coeur de ses bagages tels que les sacs Mistral en toile de nylon résistante qui révolutionnent le voyage en 1982. Initialement ouverte par Angèle et Alphonse Lancel, au 20 passage des Petites Écuries, la fabrique de pipes artisanale est transformée en maison de luxe par Albert Lancel en 1901, dans le Paris trépidant des années folles. Ses quatre univers (la femme, l’homme, l’art de vivre et le voyage) évoluent dans l’air du temps et incarnent le chic parisien. Installé au 8 Place de l’Opéra depuis 1929, son magasin amiral abrite tout l’esprit Lancel. À cette adresse emblématique et immuable aux vitrines ouvertes sur les tumultes de la vie parisienne, on vient s’abreuver des nouveautés de la maison. Lancel hume l’air du temps et impose sa signature en promouvant le luxe pour tous, convoité par l’impétueuse parisienne qui ne se prend jamais au sérieux.

Eternelle contemporaine

Au gré de procédés ingénieux et inventions originales brevetées, la maison Lancel fait de la modernité son credo, visionnaire éclairée alliant le savoir-faire d’un maroquinier traditionnel et l’esprit de luxe parisien rehaussé d’une pointe de fantaisie. Intuitive, elle réinterprète sans cesse son héritage et revisite les codes classiques pour rester au goût du jour. Rachetée en 2018 par le groupe italien Piquadro, la maison demeure profondément ancrée dans ses racines, fidèle à son patrimoine. Misant sur la qualité de ses finitions, elle renouvelle continuellement son engagement et perpétue la tradition. Mis au point dans son atelier de prototype parisien dirigé par un compagnon du devoir, ses nouveaux modèles de sacs sont ensuite fabriqués dans les ateliers du groupe italien, dans la région de Florence. Un procédé unique pour un maroquinier qui reflète son souci d’excellence.

Créateur de joie

Au coeur du style Lancel : la fantaisie, art subtil maniant raffinement, espièglerie et humour avec ingéniosité et juste dosage. Les sacs Lancel se font remarquer sans jamais provoquer, jouant habilement avec les codes intemporels infusés de modernité. Véritables concentrés de joie, ils dissimulent des accessoires inattendus, compartiment, double-fond à tiroir, miroir, écrin à bagues, rabat ou poche secrète, sous leurs faux airs de sacs classiques. À la fois facétieux et élégants, ces sacs à malices multiplient les fonctionnalités et se muent, tantôt en bureau portatif, tantôt en malle à trésors, pour devenir un partenaire stylé tout au long de la journée. Ils incarnent l’impertinence joyeuse et célèbrent la spontanéité, telle une gourmandise ultra-désirable et pétillante soulignant l’allure de la parisienne, tour à tour amoureuse, femme d’affaires, sportive ou femme fatale.

Icône de mode

Best-seller de mère en fille depuis 1987, le sac seau s’impose comme LE it-bag emblématique et traverse les époques sans prendre une ride. Bourse souple inspirée de l’aumonière, son volume ample resserré par des liens coulissants accompagne la parisienne dans sa vie tumultueuse. Mini ou maxi, bicolore ou multicolore, il se prête aux jeux de matières et ose la couleur, du cuir grainé rose fuchsia au cuir mat embossé façon croco en bleu pétrole. Baptisé tantôt Elsa, Premier Flirt, ou le Huit, le sac seau est une Ode à la joie sans cesse réinventée, symbole de l’allure contemporaine de la femme libre, spontanée et taquine.

Créativité en liesse

Arrivée au sein de Lancel en 2017, Barbara Fusillo insuffle un vent de fraîcheur et novateur sur les icônes de la maison. Elle se nourrit de son histoire et puise dans ses archives riches de 3000 pièces de maroquinerie et 1500 pièces d’art de vivre, terrain de jeu idéal pour s’exprimer. Elle réinjecte une dose de créativité pour redessiner l’élégance à la française et combine adroitement allure classique et contemporaine. De la sensualité des matières à l’audace des couleurs, en passant par les précieuses finitions, le raffinement n’est jamais dénué d’humour mais toujours voué à l’art de plaire. Le studio de création réinterprète les codes de la maison, joue avec le détail ornemental d’un fermoir ou l’association inédite de textures, ose les contrastes et les couleurs vibrantes : vert d’eau, jaune poussin, rose pivoine, bleu pétrole. Il sublime le Rouge Lancel, marque de fabrique de la Maison, et le décline à l’envi, insolent, lumineux et toujours séduisant. Intuitive et inventive, surprenante ou sophistiquée, la créativité Lancel s’exerce là où on ne l’attend pas. Elle exalte les cuirs d’exception pour conférer aux sacs structure ou souplesse. Elle manie l’art des contrastes et sublime les peaux : craquelées, métallisées, brillantes, découpées, drapées, superposées, nouées, pliées ou façonnées à la manière d’un origami. Elle s’exprime dans la préciosité de ses matières et cultive le sens du détail, depuis le raffinement des finitions jusqu’aux fermoirs “ornement”, véritables bijoux conférant à leur écrin un cachet unique : fermoir horloge, cadenassé ou muni d’une chaîne dorée, grimés en boucle de cartable ou en noeud de cravate. Ils se cliquent, se basculent, se coulissent, se pincent ou se rabattent, renfermant toujours une vocation astucieuse. Autre signe distinctif, le “Guilloché”, motif signature, décoration incisée dessinant des lignes brisées ou ondulées, s’entrelace avec symétrie et habille les fermoirs, boutons ou boucles de sacs. Quant à l’éternel et iconique “L”, sceau raffiné garant de qualité, il se décline à l’envi sur la toile ou le cuir.

Lancel aujourd’hui

En 2020, Lancel renoue avec sa modernité légendaire et la joyeuse liberté de ses années emblématiques. À travers une collaboration avec l’agence créative Al Dente, la maison dévoile une nouvelle image pleine de vie et dans l’air du temps. Ancrée dans le style iconique et visionnaire de la marque, la nouvelle campagne Automne-hiver, intitulée “Play with Lancel”, célèbre le mouvement et insuffle une nouvelle dynamique, fraîche et hautement désirable. Sous l’oeil du photographe Mel Bless, la mannequin Julia Banas diffuse une énergie positive, joue avec le logo et les codes Lancel dans une chorégraphie vibrante et pétillante. Les produits iconiques de la maison, ré-édités cette saison, prennent un nouvel élan et reviennent sur le devant de la scène avec fougue : Du célèbre sac seau Elsa au Ninon ,en passant par le Premier Flirt et le Alice, petit dernier des sacs à malices , en version classique ou mini.